Les 9 règles d’or pour des relations blogueurs réussies

L’audience générale des blogs ne faiblit pas et les plus influents peuvent désormais se vanter d’avoir autant de lecteurs que certains médias en ligne.
De ce fait, les blogueurs ne cessent d’être courtisés par les marques et les agences pour leur « objectivité » et leur pouvoir de prescription.

Selon une étude récente, un blogueur sur trois se dit mécontent de la façon dont il est contacté et sollicité. Comment améliorer cette relation ?

Revue des 9 règles d’or pour mettre en place des bonnes relations blogueurs :

1/ La première est la plus simple et il s’agit de celle qu’il faut garder à l’esprit tout au long d’une relation avec un blogueur : le blogueur n’est pas un journaliste.
A part une catégorie très réduite de blogs dits « influents », très peu de personnes vivent réellement de leur blog. Les blogueurs écrivent par plaisir et 68% d’entre eux exercent une activité professionnelle, parfois sans rapport avec leurs sujets de prédilection et d’écriture online.
Bloguer est un loisir. De ce fait, si le blogueur n’aime pas, se sent oppressé, obligé ou encore prend la chose comme une obligation, c’est normal qui ne la fasse pas. S’il n’y a pas de plaisir, il n’y a pas de blogging.

 

2/ Ne soyez pas intrusif. Vous n’échangez pas avec un professionnel, le blogueur n’a donc pas les mêmes obligations que peuvent avoir les journalistes (dont celle de répondre à votre mail en semaine et en milieu de journée). Le blogueur a une vie à côté de son blog (personnelle et professionnelle). Il s’occupe généralement de son blog à des heures dédiées. Il vous faudra donc attendre ce moment, souvent en fin de journée après le travail.
A proscrire sans accord du blogueur : la relance par téléphone. Vous ne trouverez jamais le numéro d’un blogueur, à moins que celui-ci ne vous l’ait donné. Encore une fois, ce mode de communication est trop intrusif. De toute façon, un blogueur répondra rarement au téléphone sur les heures travaillées. Le mail, lui, laisse le choix du moment de la réponse.

 

3/ Cibler vos prises de contact. « J’aime quand les mails sont ciblés. Quand on justifie de pourquoi leur marque correspond à mon blog » nous dit Florence, blogueuse pour United States Of Flo.
Montrez donc que vous avez lu le blog, que vous l’avez choisi justement parce qu’il vous plait, vous correspond et non parce qu’il était dans vos listings. Si vous ne le faites pas, le blogueur le saura de suite.
De plus, pensez au ciblage géographique ! Il est fréquent de voir les blogueurs se plaindre sur Twitter : « On m’a invité à Paris pour un événement alors que j’habite pour quelques mois à Berlin. Preuve qu’ils n’ont pas lu mon blog ! »
Vérifier dans quelle ville le blogueur est installé avant de le solliciter vous fera donc gagner en temps et en crédibilité.

 

4/ Proposez du concret. Nous l’avons vu, bloguer est un plaisir et non une contrainte. Le blogueur ne traite que des sujets qui lui font plaisir et pour des marques qui l’attirent. Encore une fois, ces derniers n’ont aucune obligation d’informer ou de relayer, n’oublions pas que nous intervenons ici sur un média personnel.
« Cela fait toujours plaisir de recevoir des produits à tester, encore plus si c’est des marques qu’on aime. Et cela rend plus crédible mon argumentaire si je décide de faire un article.» assure Jyngly de Jyngly à Paris.
Il est évident qu’il est plus motivant pour un blogueur de savoir de quoi il parle, d’avoir testé le produit/ la marque avant d’en faire un article.
De plus, les blogueurs n’étant pas rémunérés, il est toujours agréable pour eux de recevoir une « contrepartie ».

 

5/ Informez de façon ludique. Il vous faudra faire découvrir votre marque et ses valeurs mais privilégiez ici une façon ludique et moins conventionnelle.
Le blogueur n’a ainsi pas forcément besoin de recevoir le dossier de presse ainsi que tous les communiqués de presse (il n’a pas forcément le temps de les lire !). Préférez une prise de contact directe durant laquelle il pourra échanger avec la marque et d’autres blogueurs.
Les blogueurs sont de plus en plus sollicités et reçoivent désormais beaucoup de demandes. Ils restent des particuliers qui prennent sur leur temps privé pour bloguer: montrez leur l’intérêt qu’ils auront à travailler avec vous qu’ils seront dans ce cas valorisés par la marque.
Il est plus tentant de répondre positivement à une invitation qu’à un dossier de presse !

 

6/ Personnalisez ! Rappelons-nous la règle 3. Il est nécessaire de montrer au blogueur qu’on a choisi son blog car on l’estime. Chaque mail doit être ainsi personnalisé et envoyé personnellement. On n’oublie donc pas le « Bonjour + prénom » en début de mail.

 

7/ Néanmoins, ne sur-sollicitez pas. Si le blogueur ne vous répond pas au bout de 2 mails, cela ne sert à rien d’insister. Pas la peine de remuer la terre entière pour obtenir un numéro de téléphone et relancer derrière (rappelez vous la règle 1)
De plus, pas la peine d’envoyer un communiqué de presse à un blogueur si vous ne lui proposez rien de plus. Le blogueur ne les relaye pas si cela ne le concerne ou ne lui apporte rien. Vos mails pourraient alors être considérés comme des spams.

 

8/ Transformez la relation en véritable échange voire partenariat sur le long terme.
« Quand je publie l’article convenu, je préviens en général moi-même la marque mais j’apprécie un retour pour savoir ce qu’ils en ont pensé » continue Florence.
Echangez ! Vous avez au bout du mail une personne qui ne demande que ça (elle a même ouvert un blog dans ce but).
De plus en plus de marques possèdent leur blogueurs chouchou avec lesquels elles échangent régulièrement. Et elles ont bien raison ! Les blogueurs recherchent cela : une marque avec laquelle travailler régulièrement, qu’ils affectionnent et en qui ils peuvent avoir confiance.

 

9/ Valorisez ! Au final, nous leur devons beaucoup à nos chers blogueurs ! Il est alors normal de les remercier de les mettant en lumière lorsque cela est possible.
Nos deux blogueuses sont d’accord sur le fait « qu’il est agréable de voir son article relayé sur les réseaux sociaux »
N’hésitez pas non plus à faire intervenir les blogueurs sur le blog de la marque, si elle en possède un. Cette opération sera ainsi bénéfique pour tout le monde !

 

Pour résumer, un blogueur est au final un non-professionnel qui vous aide et ne demande en échange qu’à connaitre et tester vos produits et services. Chouchoutez-le !

 

2  commentaires OXYGEN, mercredi 18 septembre 2013 | Réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Témoignages

“L'équipe OXYGEN RP a fait un superbe travail, Homido VR a acquis une meilleure visibilité dans les médias puisque nous avons pu développer notre activité aux Etats-Unis. Toute l'équipe a été très professionnelle et compétente et était présente pour nous à n'importe quel moment. Ils ont envisagé une stratégie de relations presse efficace et nous ont supporté dans nos campagnes de communication. La coopération a été particulièrement appréciée pour le lancement des lunettes de réalité virtuelle de Homido "mini" pendant le CES 2016 à Las Vegas. Merci OXYGEN de vous être dépassés pour nous amener au plus près de notre public aux Etats-Unis. ”

  Olivier Mondon , Responsable Communication et RP, Homido VR, Homido

Un renseignement? Une question?...

pagetype-interieur

Nous nous tenons à votre disposition pour répondre à vos questions. N'hésitez pas à nous contacter, nous vous répondrons dans les meilleurs délais

Contactez-nous!

La Grande Aventure remporte le prix Silver des Relations Presse et publics

Grand Prix Strategies