Contact

Les PME irlandaises du CleanTech AMCS et ANUA  annoncent de nouveaux contrats avec des références du secteur public français

Les PME irlandaises du CleanTech AMCS et ANUA annoncent de nouveaux contrats avec des références du secteur public français

UN PROJET À NOUS SOUMETTRE ?

Discutons-en

Les PME irlandaises du CleanTech AMCS et ANUA annoncent de nouveaux contrats avec des références du secteur public français


Le 19 février dernier, l’expertise des entreprises irlandaises du CleanTech et leur rayonnement en France ont été mis en lumière par l’agence de
développement Enterprise Ireland à l’occasion de la visite officielle du


Président d’Irlande Michael D. Higgins. Deux PME – AMCS et Anua – ont conclu de nouveaux contrats avec des acteurs français, issus du secteur public.
Retour sur ces entreprises et innovations qui détermineront la société de demain et cette collaboration franco-irlandaise.

Grâce à une situation géographique garantissant des ressources naturelles abondantes, mais aussi à une excellente infrastructure de Recherche, un accès au
Capital Risque et de solides compétences dans la gestion des PME/PMI, l’Irlande dispose de nombreux avantages tant naturels qu’humains lui permettant de
s’imposer aujourd’hui sur le marché mondial des « CleanTech ». Fin 2011, ce secteur a ainsi permis d’employer près de 12 000 personnes en Irlande et
générer 370 millions d’euros en termes d’exportations.

L’agence de développement Enterprise Ireland accompagne plus de 150 PME/PMI irlandaises dans des sous-secteurs perçus comme à fort potentiel à l’image de
l’efficacité énergétique, les énergies renouvelables ou encore le traitement de l’eau. Parmi celles-ci figurent AMCS et ANUA qui viennent d’annoncer deux signatures avec des acteurs français, confortant et encourageant leur implantation dans l’hexagone.

AMCS et SIRTOM de Sedan, l’innovation au service de la collecte des déchets

L’entreprise irlandaise AMCS

développe, installe et assure la maintenance de logiciels et solutions conçus pour la gestion des déchets et du recyclage, intégrant la technologie
RFID

pour assurer l’identification et le suivi des containers ou encore leur pesage. Grâce à des logiciels embarqués, la gestion des stocks, la facturation, le
reporting ou encore une analyse peuvent être ainsi réalisés.

AMCS vient de signer un contrat avec le SIRTOM de la ville de Sedan, située dans les Ardennes. Celui-ci assure la collecte, le recyclage et le traitement
des déchets ménagers de 44 communes, représentant plus de 55 000 habitants. Il s’agit d’un acteur majeur dans la gestion des déchets de la région, avec un
budget annuel de plus de 6 millions d’euros.

Aujourd’hui, le SIRTOM se conforme à la loi Grenelle de l’Environnement II, imposant aux collectivités de mettre en place
un système de tarification incitative pour le financement du service d’enlèvement des ordures ménagères. Ce dispositif implique d’être en
mesure d’identifier la production de déchets de chaque ménage. Pour ces futurs contrats, le SIRTOM de Sedan devra donc fournir des bennes à ordures
ménagères équipées de systèmes d’identification avec, éventuellement, la pesée dynamique des bacs.

Face à cette obligation et fort de la politique de recyclage et gestion des déchets innovante jusqu’alors mise en place par le SIRTOM, l’institution s’est
ainsi tournée vers AMCS. En effet, ce contrat vise à déployer la technologie développée par l’entreprise irlandaise (matériel physique et
logiciel ainsi que l’assistance) pour optimiser la collecte des déchets. Cette installation permettra au SIRTOM d’appliquer la redevance incitative, en utilisant les données issues du système AMCS et générant les factures à destination des usagers. Outre le
suivi et l’identification des collectes de déchets, le SIRTOM tirera également parti du GPS et des cartes pour superviser l’ensemble des opérations de collecte.


« Ce contrat est très important pour AMCS car il s’agit d’une première référence avec une collectivité locale française pour notre entreprise. Nous
espérons ainsi pouvoir continuer à nous développer sur le marché. Depuis courant 2012, nous avons créé 4 emplois et envisageons d’ores et déjà de créer
10 emplois supplémentaires pour accompagner son développement dans l’hexagone dans les 18 prochains mois »,

explique Pat Murray, Dirigeant de la société AMCS.

Anua et le SIAAP, ensemble pour la gestion des odeurs des eaux usées de l’agglomération parisienne

Anua conçoit des technologies permettant de réduire durablement les odeurs, pour le compte d’industriels et de secteurs publics du monde
entier (Europe, Asie, Etats-Unis, Australie). L’entreprise est composée de 10 employés et travaille en étroite collaboration avec son partenaire français, L’eau Pure, dans des projets de conception et d’installation, ou encore de développement.

Aujourd’hui, la PME irlandaise annonce la signature d’un contrat avec le Syndicat Interdépartemental pour l’Assainissement de l’Agglomération Parisienne (SIAAP) avec son partenaire français L’eau Pure. Cette
institution française a été créée en 1971 par le Conseil de la ville de Paris ainsi que ceux des Hauts-de-Seine, de Seine-Saint-Denis et du Val de Marne,
afin de traiter les eaux usées de la région parisienne. Cette organisation assure

chaque année le traitement de 850 millions de mètres cubes d’eaux usées, correspondant à la consommation de près de 12 millions d’habitants

. Pour ce faire, un budget annuel de 1,39 milliards d’euros provenant des impôts, ainsi que des aides attribuées par l’agence Seine Normande et la région
Ile-de-France.

Ce contrat d’un montant de 400 000 euros prévoit la remise en état des unités de contrôle des odeurs de Seire Aval, correspondant à plus
de 15 unités de contrôle des odeurs réparties sur les différents sites du SIAAP.

«

Cette signature avec le SIAAP est très importante pour Anua et L’eau Pure car il s’agit également pour nous d’une première référence publique en
France. Cela va renforcer notre visibilité sur le marché des technologies de contrôles d’odeurs et nous permettre de continuer à développer nos
activités sur le territoire français

», explique Gabriel D’Arcy, Dirigeant de la société Anua.

Les deux entreprises AMCS et Anua ont salué l’aide apportée par l’agence Enterprise Ireland, pour permettre leur implantation dans
l’hexagone, et sont très optimistes quant à leur développement sur le marché français.


« Tel un guichet unique, notre agence répond de A à Z à leurs besoins et leur apporte des outils d’aide à la décision pour garantir le développement
international de leurs activités. Le bureau français est heureux de promouvoir le développement d’entreprises irlandaises à fort potentiel de
croissance dans l’hexagone à l’image de AMCS et Anua, dont le savoir-faire est aujourd’hui récompensé. Nous espérons qu’elles serviront de modèles pour
les autres références que nous accompagnons au quotidien et encouragerons encore plus les échanges entre l’Irlande et la France »

, conclut Sinead Lonergan, Responsable du bureau français d’Enterprise Ireland.