Oxygen Logo

Contact

Oxygen News - 4 février 2016

CES 2016 : le retour d'expérience de nos clients

Début janvier se tenait à Las Vegas le CES (Consumer Electronic Show), LA grande messe de l'innovation mondiale. C'est le salon pendant lequel tous les majors de l'électronique (Samsung, Sony, Intel, … ) présentent leurs nouveaux produits à la presse et aux distributeurs potentiels. C'est aussi, pour les plus petites structures, une occasion unique de se faire remarquer et d'émerger durablement. Mais, au milieu de plus de 5000 exposants, rien n'est dû au hasard. Attirer les projecteurs sur soi et sur son produit demande une excellente connaissance du salon et une bonne dose de savoir faire. C'est ce que sont venues chercher 12 start-up de la French Tech en confiant  à OXYGEN  la passionnante mission d'assurer leur visibilité sur la salon. Un beau challenge pour nos équipes et un vrai succès pour OXYGEN qui devenait ainsi l'agence accompagnant le plus grand nombre d'entreprises françaises sur le CES.
Après l'effervescence du salon, voici venue l'heure du bilan. Nous avons jugé intéressant de vous livrer les impressions de nos clients sur ce salon et leurs conseils.

Volet N°1 : Philippe Tour de la société Arkamys, Cyril Torre de LSee et Gabriel Della-Monica d’Hydrao

Bobines6

 

 

 

 

Le CES a pris fin il y a quelques jours. Avec un peu de recul, comment jugez-vous cet événement? 

Philippe Tour, Arkamys : Toujours plus grand, plus de visiteurs, plus d’exposants, toujours plus…
Un salon devenu incontournable dans notre plan de communication qui dévore chaque année un peu plus le budget des autres évènements.

Cyril Torre, LSee : C’était un évènement très intense et il était primordial pour nous d’y participer. Cela nous a permis de prendre la température du marché et de rencontrer beaucoup de contacts qualifiés et de haut niveau parmi de potentiels partenaires, distributeurs, ou encore concurrents. Un évènement incontournable donc.

Gabriel Della-Monica, Hydrao : L'événement était à la hauteur de nos espérances, il faut dire que nous avons eu une traction incroyable: notre produit est devenu mondial en moins d'une semaine. En revanche, c'est aussi un très gros budget et surtout une énergie et temps énormes à y consacrer pour le réussir.

 

Qu'est-ce qui vous a le plus marqué durant ces 4 jours? (innovation, anecdote, conférence…?)

Philippe Tour, Arkamys : L’incroyable diversité des objets connectés, l’offre pléthorique de devices interpelle chaque année un peu plus sur la capacité du marché à absorber ces produits.

Cyril Torre, LSee : Je n’ai pas été frappé par les innovations mais plutôt par le côté très franco-français de la manifestation. Cette sensation est très probablement liée au fait que nous étions situés sur le pavillon français et donc immergés dans une « bulle » au sein du CES.

Gabriel Della-Monica, Hydrao : J'ai bien aimé le CES unveiled avec des dizaines de journalistes qui se bousculent pour faire une interview,  mon interview avec ABC radio qui m'annonce à 45 secondes du début de l'émission qu'on est en direct (un peu stressant pour un français …) ou encore cet intérêt incongru d'un fabricant d'avion de luxe, qui a un souci avec l'eau gaspillée dans les douches de ses avions et serait intéressé pour les équiper d'Hydrao !

 

Quels sont les conseils que vous donneriez à une start-up qui aimerait participer à ce salon l'année prochaine?

Philippe Tour, Arkamys : Préparer un message clair pour être audible dans la masse.


Cyril Torre, LSee : Réaliser une bonne préparation en amont, que cela soit au niveau du stand, des démonstrations produits ou des Relations Presse. Et ne pas oublier que malgré l’enthousiasme général autour du CES, cela ne reste qu’un salon.

Gabriel Della-Monica, Hydrao : Il y a beaucoup d'astuces ou du moins de recettes à connaître pour la réussite du CES (la diminution du coût). Peu de personne explique cela de façon désintéressée et beaucoup cherchent à tirer profit de notre ignorance du sujet. Vous pouvez par exemple vous garer à 3 mn à pieds de votre stand gratuitement mais personne ne vous indiquera le parking => N’hésitez pas à demander à une start up -qui a déjà fait le CES- la liste des "astuces" (vous pouvez m'appeler !)

 

Et l'après-CES, ça donne quoi ?


Philippe Tour, Arkamys : Un gros soufflet qui se dégonfle au fil des semaines. Et 2 ou 3 grosses opérations à travailler pendant l’année qui seront le ROI de l’édition passée et donneront la motivation pour l’édition suivante.

Cyril Torre, LSee : Beaucoup de travail! Beaucoup de sollicitations, plus ou moins en phase avec nos attentes. Il faut donc faire le tri et se concentrer sur les partenariats et opportunités (investissements, distribution..) les plus en phase avec notre stade de développement.

Gabriel Della-Monica, Hydrao : Victime de notre succès nous avons des centaines de cartes de visites et d'email de commandes à traiter ! Ça aussi demanderait plus d'anticipation.

 

Un grand merci pour leurs témoignages. Si vous souhaitez davantage d'infos sur le CES et sur la façon dont OXYGEN peut vous y accompagner, n'hésitez pas à nous contacter!

    PARTAGEZ !

    0 COMMENTAIRE(S)

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Nom
    Adresse email
    Votre commentaire

    Nos réalisations
    Etude de cas Arterris
    Etude de cas Arterris
    SOCIAL MEDIA, stratégie de contenu
    Newsletter
    Youtube
    Blogchain by Oxygen
    123 vues