Oxygen Logo
Bonnes pratiques - 20 juin 2022

Pourquoi choisir le format “articles” LinkedIn pour vos prises de parole et comment l’utiliser efficacement ?

Réseau professionnel en constante évolution, “LinkedIn serait 277% plus efficace que Facebook et Twitter dans la perspective de générer des leads et autres prospects qualifiés”, selon une récente étude menée par Hubspot

Les possibilités de prise de parole et d’interactions avec son réseau professionnel y sont nombreuses. Arrêtons-nous aujourd’hui sur le format “Articles” lancé par LinkedIn il y a deux ans.  

Contenu plus dense, riche et fourni qu’un simple post (dont la taille est limitée à 3000 caractères), l’article LinkedIn est un format impactant qui vous permettra de vous positionner en tant qu’expert sur un sujet. Ajout d’une image, de liens, de mots-clés ou encore mise en page au format “blog”, les possibilités qui s’offrent à vous au moment de prendre la plume sont nombreuses. 

Publication de posts + interactions régulières avec la communauté + rédaction d’articles spécifiques sur un sujet dont vous êtes l’expert = le triptyque de visibilité gagnant. 

“La réelle différence d’engagement se ferait dans la publication régulière d’articles LinkedIn”


Un article LinkedIn est un élément de contenu long format que vous pouvez créer et partager via la plateforme de publication interne de LinkedIn. À l’instar des billets de blog qui défrayaient la chronique il y a encore quelques années, ces contenus permettraient un boom de visibilité s’ils sont bien construits et optimisés.

L’article LinkedIn : un titre compris entre 40 et 49 caractères

Selon une étude d’OkDork, les articles LinkedIn dont le titre comporte entre 40 et 49 caractères sont ceux qui ont été les plus consultés. Outre la thématique, le sujet ou encore l’angle d’attaque, il convient donc de respecter certaines règles qui vous feront émerger parmi les tendances sur LinkedIn. Travailler ses titres semble être une solution optimisée en matière de taux de clics et de génération de leads. 36% des lecteurs interrogés par Hubspot préfèrent les titres de type “liste”, qui apportent une information simple et précise à une problématique rencontrée. Les données d’OkDork ont par ailleurs montré que les lecteurs cliquaient sur les articles LinkedIn dont le titre comportait le mot “comment” 45% plus souvent que les articles dont le titre ne comportait pas ce terme-clé. Le fait de ne pas laisser le lecteur deviner ce qu’il peut attendre augmente la probabilité qu’il prenne le temps de lire ce que vous avez écrit.

La longueur primera, l’image captera, le fond convertira

Rédiger un contenu long format. Voilà la devise et le propos des articles LinkedIn. “Plus ils sont longs, mieux c’est”, affirme Hubspot. Les utilisateurs préfèrent les articles d’une taille similaire à celle des blogs, en l’occurrence entre 1900 et 2000 mots. Ils viennent y chercher un contenu bien documenté, perspicace, utile et bien écrit. 

Pleinement intégrées aux articles sur LinkedIn, les images permettent de rythmer le texte et d’en améliorer la lisibilité pour vos lecteurs. Cela se vérifiera particulièrement lorsque votre audience consultera vos articles depuis un appareil mobile (20% de l’ensemble des utilisateurs mensuels au niveau mondial, soit quelque 63 millions de visiteurs uniques). 

Évitez les phrases à rallonge ou les tournures complexes : restez simple, cohérent et adoptez une démarche d’optimisation en utilisant des mots-clés plus ou moins récurrents.

L’algorithme de LinkedIn (et des réseaux sociaux de façon générale) préfère la cohérence à l’ostentation. Il est donc primordial, lors de la rédaction d’un article, de veiller à ce que le contenu produit apporte une vraie valeur ajoutée aux utilisateurs du réseau. 

L’une des mesures que les algorithmes considèrent comme “précieuses” est la cohérence des publications et leur capacité à s’adresser, avec efficacité, à la bonne cible. N’oubliez jamais que votre public est en droit de s’attendre à avoir de vos nouvelles régulièrement et, statistiquement, d’interagir avec vos publications lorsqu’il les verra apparaître dans son feed. C’est aussi vrai dans l’autre sens : plus vous publierez, plus vous vous attendrez à obtenir des réactions (j’aime, j’adore, soutien, bravo, instructif, intéressant, commentaire, partage, envoi par message privé). Ces dernières seront très importantes dans la perspective de donner un maximum de visibilité à vos posts.

N’hésitez pas à varier les sujets et à utiliser une liste de mots-clés récurrente. Vous resterez ainsi dans les esprits (votre nom apparaîtra systématiquement auprès de votre audience qui aura tendance à vous identifier comme personne référente sur tel ou tel sujet) et serez identifié comme expert dans vos domaines de prédilection.

En bref, pour votre article LinkedIn retenez que :

– Votre expertise fera la différence

– Votre capacité à mener une stratégie de hashtags pertinente sera primordiale pour être bien référencé

– Les sujets d’actualité auront tendance à émerger parmi les autres sujets

– Les articles pratiques et didactiques sont largement plébiscités sur LinkedIn

Plus généralement, n’oubliez jamais que votre contenu n’aura de valeur que s’il possède une capacité à engager une audience et à l’intéresser dans le temps. De nombreuses pratiques existent sur LinkedIn, réseau sur lequel nous accompagnons plusieurs entreprises, de la startup au grand groupe en passant par la PME. 

Vous souhaitez parler LinkedIn, Employee Advocacy, Accompagnement Réseaux Sociaux ou encore Génération de leads et Social Ads ? Vous êtes au bon endroit → Benjamin Roux – benjamin.r@oxygen-rp.com 

PARTAGEZ !

0 COMMENTAIRE(S)
Nos réalisations
Etude de cas Baobab Collection
Etude de cas Baobab Collection
SOCIAL MEDIA, stratégie de contenu
Newsletter
Youtube
Blogchain by Oxygen
728 vues
Challenge influenceurs « LA TABLE PARFAITE »
17 vues